Effectuer une recherche

"Caritas in veritate" : un appel urgent à la responsabilité.

Nous attendions l’encyclique depuis deux ans. Nul doute, maintenant, que le Pape ait voulu prendre acte des effets de la crise économique qui s’annonçait. Une crise mondiale. Car c’est une vision renouvelée de l’économie qu’il nous présente, faisant par là œuvre d’anticipation. Elle est écrite pour le vingt et unième siècle débutant comme Rerum novarum l’avait été pour le dix-neuvième finissant, faisant la synthèse des questions posées par une industrialisation qui prenait sa vitesse de croisière pour aborder le vingtième siècle. Ici nous ne sommes plus à l’aménagement des conditions de travail, au juste salaire ou au droit d’association des travailleurs, Caritas in veritate se situe dans une dynamique interactive, dans une économie systémique, mondialisée, ouverte au politique, au social et au spirituel.

Il n’est pas sans signification, d’ailleurs, qu’alors que les encycliques sociales du vingtième siècle faisaient toutes mémoire de Rerum Novarum, celle-ci s’inscrit dans le quarantième anniversaire de Populorum Progressio de 1967. C’est dire qu’elle questionne nos modèles de croissance quant à leur impact sur le "développement de l’homme, de tout l’homme et de tous les hommes", selon la formule de Paul VI., elle ouvre des perspectives universelles, mais intègre aussi toutes les dimensions de la personne humaine.

Alors, particulièrement en son deuxième chapitre, Benoît XVI ne craint pas de faire un bilan très critique d’une suite de déséquilibres qui ont généré la crise actuelle : "les forces techniques employées, les échanges planétaires, les effets délétères d’une activité financière mal utilisée et, qui plus est, spéculative, les énormes flux migratoires (…)l’exploitation anarchique des ressources de la terre, nous conduisent aujourd’hui à réfléchir sur les mesures nécessaires pour résoudre des problèmes qui ont (…) un impact décisif sur le bien présent et futur de l’humanité

1 2 >>

Voir aussi le dossier complet sur le site de la Conférence épiscopale en cliquant ici





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration