Effectuer une recherche

Le monde peut-il s’affranchir de la dissuasion nucléaire ?

Les positions de l’Eglise sur l’armement nucléaire : une condamnation de principe, un appel à un désarmement progressif menant à un monde sans armes nucléaires

L’emploi de l’arme nucléaire est expressément condamné par l’Eglise : « Tout acte de guerre qui tend indistinctement à la destruction de villes entières ou de vastes régions avec leurs habitants est un crime contre Dieu et contre l’homme lui-même, qui doit être condamné fermement et sans hésitation » (Gaudium et Spes).

En revanche l’Eglise a admis, dans la période de la guerre froide, la stratégie de dissuasion, acceptant qu’on puisse la considérer comme « le plus efficace des moyens susceptibles d’assurer aujourd’hui une certaine paix entre les nations » (Gaudium et Spes). Jean Paul II a ainsi précisé : « Dans les conditions actuelles, une dissuasion basée sur l’équilibre, non certes comme une fin en soi mais comme une étape sur la voie d’un désarmement progressif, peut encore être jugée comme moralement acceptable » (Jean Paul II, Message à l’Assemblée générale des Nations Unies, 1982).

Dans son message de 1982 à l’Assemblée générale des Nations Unies, le Pape Jean Paul II rappelait que l’Église demandait, s’agissant des armes nucléaires, « une progressive réduction mutuelle et vérifiable ainsi que de plus grandes précautions contre les possibles erreurs dans l’usage » de ces armes. Mais il complétait cet appel au désarmement en soulignant qu’en même temps l’Eglise réclamait « pour chaque nation le respect de l’indépendance, de la liberté et de la légitime sécurité ». Il précisait ainsi que le désarmement, notamment nucléaire, devait être conduit dans des conditions préservant la sécurité de toutes les parties. Or, depuis la fin de la guerre froide, les conditions de la sécurité internationale et donc les termes du jugement éthique à porter sur l’armement nucléaire ont profondément

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration