Effectuer une recherche

Pour une taxe sur les transactions financières

La crise financière de 2008/2009 et ses conséquences constituent un défi crucial pour le développement à venir de nos sociétés et de nos économies, partout dans le monde. La manière dont nous faisons face à ce défi est révélatrice des valeurs et des représentations sur lesquelles nous construisons nos sociétés. Il s’agit de bien plus qu’une simple question de réglementation.

Cela devient très clair lorsqu’on regarde la situation des pays en développement. La récession de nombreux secteurs économiques dans les pays en développement à la suite de la crise financière conduit à de très sérieux revers en matière de réalisation des objectifs du millénaire. Le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins d’1,25$ par jour, s’est accru de 1,3 milliard. Le pourcentage de ceux que l’on appelle les travailleurs pauvres et qui gagnent moins de 2$ par jour a encore augmenté. L’organisation internationale du travail (OIT) estime leur nombre à 2,7 milliards. La difficulté à atteindre le premier objectif du millénaire, qui prévoyait de réduire de moitié la proportion de personnes pauvres d’ici 2015, a également des effets dévastateurs pour la réalisation des autres objectifs en matière d’éducation et de santé.

Les implications de la crise financière doivent être prises en compte dans les discussions concernant la contribution des responsables de cette crise et doivent être placées au cœur des débats sur la prévention de futures crises. La contribution des responsables et le partage équitable des charges sont une question de justice internationale. En Europe aussi jusqu’à présent, ce sont les citoyens qui ont eu à payer le prix fort. Les revenus fiscaux ont servi à sauver les banques, à apporter des cautions et à financer des programmes de soutien à l’économie.

Les études de l’OIT révèlent qu’une régulation des marchés financiers est indispensable

1 2 3 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration