Effectuer une recherche

CONSTRUISONS ENSEMBLE UNE SOCIÉTÉ SOLIDAIRE REFUSONS DE TOLÉRER L’INTOLERABLE

Pouvons-nous plus longtemps tolérer l’intolérable ?
Tous les Français seraient gravement touchés si à force de laisser-faire, à force de se réfugier derrière les fatalités trop souvent évoquées que sont devenus le marché, la croissance ou plus généralement l’état du système financier mondial, ils s’accommodaient de ce scandale. L’actuelle campagne présidentielle est inquiétante. Un catalogue de mesures quelle que soit leur opportunité, ne peut se substituer à l’élaboration de projets et de choix de société. Quelle société voulons-nous ?
Faut-il ne retenir que les seuls indicateurs macroéconomiques comme critères de ce qui est bon pour la France ? Faux-semblants, promesses non tenues, recours aux bouc-émissaires suscitent notre indignation. Nous en avons assez des « petites phrases » qui divisent et des formules qui clivent à des fins exclusivement électorales. Mais nous indigner ne suffit pas. Nous avons notre part de responsabilité dans les choix qui vont être faits.
Nous voulons que l’économie soit à la mesure de l’homme et non l’inverse. Nous voulons que l’honneur de notre pays et de nos institutions se traduise dans la lutte contre les exclusions.

Exclusion des plus pauvres
De plus en plus de Français, malgré des revenus issus d’un emploi n’arrivent plus aujourd’hui à vivre décemment. Les plus démunis s’enfoncent, les plus modestes décrochent. Le chômage est là, tenace, durable. Il s’accroît et affecte principalement les femmes et les jeunes. Nombre d’entre eux sont en situation de détresse économique, sociale et familiale. L’accès des jeunes à l’autonomie est de plus en plus difficile : 25% des sans domicile fixe sont des jeunes de 18 à 24 ans. 15% de la population française ne se soigne pas faute de moyens. C’est une atteinte à la dignité humaine.

des mal logés
3 600 000 Français vivent dans une situation aigüe de mal logement

1 2 3 4 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration