Effectuer une recherche

Miser sur la jeunesse pour combattre le racisme et l’extrémisme politique

La Conférence européenne des commissions Justice et Paix, qui regroupe 30 commissions nationales, a choisi comme thème pour son action concertée de 2012 : « Miser sur la jeunesse pour combattre le racisme et l’extrémisme politique ». Notre engagement sur ce thème s’explique par le fait que nous nous inquiétons de ce que partout en Europe, de nombreux jeunes ont peur pour leur avenir dans une conjoncture économique de plus en plus difficile. La majorité de ces jeunes ont l’impression que les détenteurs du pouvoir – économique ou politique – ne tiennent pas vraiment compte de leurs préoccupations et de leurs craintes. Ce sentiment d’aliénation crée un dangereux manque de leadership. Les groupuscules politiques extrémistes qui cherchent à ébranler les fondements démocratiques de notre société ne demandent qu’à occuper cet espace, en se présentant comme les seuls prêts à prendre les jeunes au sérieux. Ils cherchent à manipuler la colère et la frustration qui existent au sein de nos sociétés pour la focaliser sur des groupes de population jugés « différents de nous », en affirmant que ceux-ci prennent nos emplois, notre argent et menacent notre identité.

Notre appel repose sur deux constatations : d’une part, les jeunes sont les leaders de demain. Investir dans leur éducation, leur formation, leur sécurité et leur bien-être doit donc être une priorité. D’autre part, il s’agit de reconnaître que beaucoup de jeunes se retrouvent aujourd’hui dans une situation d’extrême vulnérabilité. Un fait qui n’a pas été suffisamment reconnu à ce jour et qui est non seulement dangereux, mais injuste. Ce ne sont pas les jeunes qui sont à l’origine de la crise que nous traversons actuellement, mais ce sont eux qui en paient le prix fort. L’extrémisme politique fleurit là où il peut s’enraciner dans ce sentiment d’injustice.

Pour la célébration de la Journée mondiale de la Paix 2012, S.S.

1 2 3 4 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration