Effectuer une recherche

Ouvrez-moi les portes de justice

L’état de pauvreté mondial est un scandale. Il heurte de plein fouet le concept d’humanité. Dans la déclaration du Millénaire des Nations unies, la communauté internationale s’était engagée à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici 2015. Ces nobles paroles n’ont malheureusement guère été suivies d’effets. La tendance à masquer la pauvreté dans le monde prévaut de plus en plus, ce qui, à long terme, nous fera du tort à tous mais a de surcroît, quotidiennement, des effets dramatiques sur les pauvres. Aussi longtemps que nous refuserons de considérer honnêtement la question de la pauvreté et des pauvres, qu’ils soient jeunes ou vieux, nous ne pourrons soutenir ni le regard de nos propres enfants, ni celui des générations futures. Il est temps de tenir les promesses faites aux pauvres.

Il y a quarante ans déjà, le pape Paul VI, soulignait l’importance de placer la lutte contre la pauvreté au centre des préoccupations internationales. Il affirmait dans son encyclique Populorum Progressio (PP) : « Il ne faut pas risquer d’accroître encore la richesse des riches et la puissance des forts, en confirmant la misère des pauvres et en ajoutant à la servitude des opprimés » (PP 33). Ses successeurs n’ont cessé de dénoncer avec force le scandale de la pauvreté dans le monde. Parallèlement, la contribution indispensable des pauvres pour vaincre la pauvreté, a constamment été réaffirmée. La lutte contre la pauvreté commence avec les pauvres. Cette idée fondamentale est souvent négligée, y compris aujourd’hui. Les pauvres sont encore trop souvent considérés comme de simples objets d’assistance. Et pourtant, ce n’est qu’en les prenant au sérieux en tant que sujets et acteurs principaux de la lutte contre la pauvreté que des perspectives réalistes s’ouvriront.

Nous reconnaissons que les efforts déployés par certains pays, organisations et individus pour aider les pauvres et combattre

1 2 3 4 5 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration