Effectuer une recherche

Arrestation abusive de militants démocratiques au Cameroun

Réunis dans le cadre d’un atelier de réflexion sur la gouvernance électorale et l’alternance démocratique

Le collectif Tournons la Page demande la libération immédiate et sans conditions de ses militants démocratiques camerounais

Comble de la situation : l’arrestation brutale a eu lieu le 15 septembre 2015, journée internationale de la démocratie.

Cette arrestation est intervenue alors que le réseau Dynamique Citoyenne (coordinateur national de Tournons la Page) était réuni au Palais des sports de Yaoundé dans le cadre d’un atelier de réflexion sur la gouvernance électorale et l’alternance démocratique. Sur l’ordre du sous-préfet de Yaoundé 2ème, les membres présents de la campagne Tournons la Page au Cameroun ont été séquestrés puis évacués violemment, par une quarantaine d’éléments des forces de l’ordre.

La coalition internationale Tournons la Page dénonce avec la plus grande véhémence ces atteintes graves et flagrantes à la liberté d’expression et interpelle l’opinion publique internationale sur ces actes de répression et d’intimidation à l’encontre de la société civile camerounaise, en particulier les membres de la campagne Tournons la page, qui exerce sa fonction d’observation, de réflexion et d’analyse citoyennes de la société.





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration