Effectuer une recherche

Rugby : miroir de la France

Le sport professionnel nous renvoie une image de notre propre société La formidable mutation du rugby nous en offre une bonne illustration. Autrefois pratiqué par des amateurs – de cassoulet et de 3e mi-temps, entre autres acceptions du terme – ce sport est désormais l’apanage de professionnels. Les enfants de l’immigration et des territoires d’Outre-mer ont remplacé les Basques et les Catalans au cœur de la mêlée française.

Le rugby français s’est professionnalisé en même temps qu’il se mondialisait Le championnat de France s’appelle désormais Top 14 ; comme son nom l’indique, il regroupe les 14 meilleures équipes professionnelles du rugby français. Ce championnat professionnel s’est lui aussi mondialisé.

Le rugby français à l’image de la société française ? Le libre-échange, qui est la base de la mondialisation, a des effets indéniablement positifs : il enrichit, car il permet au consommateur d’avoir des produits auxquels il n’avait pas accès auparavant et souvent à des coûts inférieurs à ce qui aurait pu être produit localement pour la même qualité. C’est vrai pour l’automobile ou les smartphones, c’est aussi le cas du rugby.

Mais le libre-échange, parce qu’il réorganise les systèmes de production, profite aux uns ; pas forcément aux autres.

Lire l’article complet de Hugues de Montvalon , Responsable de la Recherche





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration