Effectuer une recherche

Les conditions de vie des déplacés en Centrafrique

DÉCLARATION de La Commission Épiscopale "Justice et Paix" de Centrafrique (CEJP-RCA) sur les conditions de vie malheureuses des personnes sur les sites des déplacés.

Un article de l’UNHCR explique que "Depuis le mois de décembre 2013, environ 25 pour cent de la population centrafricaine a été déplacée à l’intérieur du territoire par le conflit qui a créé une profonde fracture ethnico-religieuse dans le pays. Au plus fort des troubles, début 2014, plus de 930 000 personnes étaient déplacées.

Plus de la moitié de la population a encore besoin d’une aide humanitaire. Parallèlement, ce conflit a eu des répercussions régionales, plus de 190 000 réfugiés centrafricains ayant fui au Cameroun, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC) et au Tchad depuis le mois de décembre 2013."





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration