Effectuer une recherche

Contre la traite des êtres humains

Le réseau mondial Coatnet (Organisations chrétiennes contre la traite des êtres humains) s’est réuni du 9 au 11 novembre 2015 à Paris.

La traite des êtres humains est, selon le pape François, un crime contre l’humanité. Ce crime peut prendre plusieurs formes : exploitation sexuelle, exploitation à des fins économiques, servitude domestique, exploitation de la mendicité, incitation à commettre des actes répréhensibles. Autant de crimes dont les premières victimes sont les personnes en situation de pauvreté.

Les trois jours de Paris ont fait le point sur les actions menées aux quatre coins du globe. Une feuille de route a été fixée pour les cinq ans à venir. La stratégie vise à davantage resserrer les liens des membres de Coatnet. Il est apparu prioritaire de porter une attention particulière sur les migrations actuelles : sécuriser les migrants, informer sur leur situation, prendre des mesures pour prévenir les groupes à risque, améliorer leurs conditions de vie, surveiller et évaluer chaque crise pour adapter la stratégie au contexte. Enfin, les membres de Coatnet sont déterminés à poursuivre leurs actions pour informer les mécanismes pertinents des droits de l’Homme, obliger les Etats à répondre à leurs obligations de protéger les droits de toutes les personnes sans discrimination.

Les membres de Coatnet continueront de mobiliser leurs réseaux respectifs et les communautés religieuses pour empêcher l’expansion de la traite des êtres humains, identifier et libérer ceux qui sont asservis, et soutenir la pleine restauration des victimes. Lire le communiqué





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration