Effectuer une recherche

N’oublions pas les chrétiens d’Irak !

Dans le chaos irakien, les pressions à l’égard des chrétiens se sont accentuées depuis janvier 2006 : spoliation, enlèvements, tortures, menaces de mort ; il y a six mois, un prêtre de 31 ans était assassiné avec trois sous-diacres à la sortie de la messe dominicale. Ces conditions de vie entraînent une émigration désastreuse, les familles abandonnant leurs biens et leurs terres pour sauvegarder leur vie. Les violences, la difficulté à exister politiquement - des régions chrétiennes entières, dans la plaine de Ninive autour de Mossoul, furent privées de leur droit d’électeurs lors du scrutin de 2005 - tout semble concourir a ce que les chrétiens ne se sentent plus chez eux dans ce nouvel Irak qui semble les exclure. Pour autant, la diaspora n’est pas en mesure d’appuyer ceux qui sont restés au pays : déstabilisés par le choc du dépaysement et le démembrement des familles dispersées au gré de l’obtention des visas, comment les chrétiens d’Irak réfugiés dans d’autres pays seraient-ils en mesure d’apporter une quelconque aide ? Dans ce contexte, c’est l’avenir même de la présence chrétienne en Irak qui est hypothéqué.

Pourtant, les chrétiens irakiens et au-delà les chrétiens du Proche-Orient en général - dont le sort a été évoqué par un colloque organisé les 16 et 17 novembre à Paris par l’IESR - ont un rôle essentiel à jouer dans la consolidation de la fragile architecture de paix que nécessite cette région du globe. Dans cette construction bien vacillante, ils représentaient, eux qui sont enracinés depuis des siècles dans cette région de rencontre des cultures et des civilisations, des piliers de stabilité historique. Sur une terre bousculée par toutes sortes de soubresauts géopolitiques, le maintien de leur présence est un démenti adressé à ceux qui sont tentés de bâtir un monde où la rencontre de l’autre, la reconnaissance de l’altérité, le dialogue sont considérés

1 2 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration