Effectuer une recherche

Pour un Accord d’avenir à la Cop21

En ce jour des droits de l’homme, les autorités religieuses ont remis à François Hollande et Nicolas Hulot les pétitions pour la justice climatique portées par le Global catholic movement, Religions for peace, Act Alliance et Our voices.

Leonardo Steiner de la Conférence épiscopale brésilienne, membre de la délégation du Saint Siège à la Cop21 et Mgr Brunin de la Conférence épiscopale française représentaient l’Église catholique. Ils se sont fait relai du message fort du pape François face à l’urgence de la situation dans son encyclique Laudato Si.

Les prises de parole de Mgr Steiner, Mgr Holtam, pour l’Eglise d’Angleterre, Dr. Ghaleb Bencheikh, de Religions for Peace et Yeb Saño, ancien chef des négociations des Philippines ont défendu la justice climatique. Le président s’est ensuite exprimé en saluant l’unité qui régnait entre religions quant au respect de la planète « notre bien commun ». Il a qualifié l’accord sur le climat de « défi pour donner de l’espérance, de la confiance en l’avenir. »

La veille de la signature de l’Accord de la Conférence de Paris, le président n’a pas caché des « difficultés sur les financements et leur répartition. Il y a notamment des résistances par rapport à la prise en compte des pertes et des dommages liés au changement climatique et la nécessité que les engagements pris ne soient pas trop lointains. » « Il faut rappeler pourquoi les négociateurs sont là, non pas simplement au nom de leur État, ni au nom de l’histoire de leur continents, ni pour réclamer la justice pour les uns, des délais pour les autres. Ils sont là pour régler l’avenir de la planète. »

Prions pour que l’Accord signé demain soit à la hauteur de ces espérances exprimées.





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration