Effectuer une recherche

Nouveau rapport. En quête de transparence : sur la piste des banques françaises dans les paradis fiscaux.

Publié le 16 mars 2016
Une étude inédite publiée aujourd’hui par le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France et le Secours Catholique-Caritas France, en partenariat avec la Plateforme paradis fiscaux et judiciaires révèle le rôle central des paradis fiscaux dans l’activité internationale des banques françaises [1].

Pour la première fois en 2015, dans le cadre de la loi bancaire [2], les banques françaises ont rendu publiques des informations essentielles sur leurs activités et les impôts qu’elles paient dans tous les pays où elles sont implantées : une première étape vers une plus grande transparence économique. A partir de ces informations, les trois organisations auteures du rapport ont analysé en détail les activités internationales des cinq plus grandes banques françaises – BNP Paribas, groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Epargne), Société Générale, Crédit Agricole et Crédit Mutuel – CIC [3]. Cette enquête les a rapidement menées au cœur des paradis fiscaux.
Les chiffres révélés dans cette étude témoignent ainsi de la déconnexion entre les bénéfices déclarés dans les paradis fiscaux et l’activité réelle des banques. A l’international, les banques françaises réalisent un tiers de leurs bénéfices...

lire le communiqué de presse complet
lire Les gros profits des banques françaises, Le Luxembourg, Eldorado de la finance tricolore, Le Parisien Aujourd’hui en France, 16 mars 2016





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration