Effectuer une recherche

Ouverture du procès Luxleaks : les lanceurs d’alerte font les frais de l’opacité

Publié le 22 avril 2016

Le procès d’Antoine Deltour et des deux autres accusés dans le cadre de l’affaire du LuxLeaks, dont le journaliste Édouard Perrin, qui s’ouvre au Luxembourg mardi 26 avril vient rappeler deux urgences :
- le besoin de transparence pour lutter contre les pratiques d’évasion fiscale des entreprises multinationales et
- la nécessité de garantir la protection des lanceurs d’alerte.

Pour les organisations de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires, qui seront présentes mardi 26 avril au Luxembourg, il est intolérable qu’Antoine Deltour et les deux autres inculpés dans ce procès qui ont révélé des pratiques extrêmement dommageables pour les Etats, se retrouvent aujourd’hui sur le banc des accusés

lire le communiqué





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration