Effectuer une recherche

Enseignement social de l’Eglise et Finances - Des pistes pour agir...

.. et pour aller plus loin

Des pistes pour agir
Les salariés chrétiens du secteur bancaire sont particulièrement affectés par la crise financière ; ils sont facilement accusés. Comment réagir alors qu’ils ne sont pas véritablement des décideurs ? Le dialogue avec eux s’impose pour comprendre les situations et identifier avec eux les possibilités d’agir. Ce dialogue, qui peut se faire à des niveaux locaux ou diocésains, est riche de sens ecclésial.

Consom’acteur
Dialoguer avec son banquier, lui demander de présenter les placements éthiques et solidaires, l’interroger sur l’usage de votre épargne, participer aux réunions d’usagers ou aux conseils quand ils existent… sont une manière d’introduire une démocratie bancaire, une lisibilité du devenir de son argent. Il s’agit de sortir d’un statut de consommateur passif (suite..).

Pour aller plus loin
• Pourquoi l’Eglise ne peut-elle éviter de prendre parti face à la financiarisation du monde et de ses crises ?
• L’approche éthique ne semble pas suffire. Qu’est-ce que l’Eglise (le peuple des croyants) peut apporter de spécifique face aux défis de la finance ? (suite..).

Télécharger le document complet NL Finances et Ethique n°3 - Enseignement social de l’Eglise et Finances (PDF)





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration