Effectuer une recherche

Banques. La mauvaise réputation - Des pistes pour agir et Pour aller plus loin

(...)
Au-delà de l’examen des services et conditions –notamment tarifaires– proposés par les banques et qui doivent être aussi clairs et transparents que possible, il est légitime de s’attacher à connaître les activités de l’établissement qui détient son compte.
- Que fait-il de l’argent laissé en dépôt ?
- Quel concours apporte-t-il à l’économie ?
- Quels secteurs privilégie-t-il ?
- Quel rôle économique joue-t-il à l’égard des entreprises de la région ?
Il s’agit ainsi de déterminer dans quelle mesure la banque cherche à se comporter par ses choix, d’une manière qui va concourir au "bien commun" de la société ?
(...)
S’il décide d’orienter tout ou partie de l’argent qu’il a à placer sous la forme d’ "épargne solidaire", parce que la recherche du meilleur profit n’est pas son seul objectif, le client doit demander à sa banque de lui donner toute la documentation nécessaire sur les produits de cette nature qu’elle est à même de proposer (Livrets d’épargne solidaire, Fonds d’investissement socialement responsable etc.).
(...)
Le client devrait s’interroger enfin sur ses motivations pour entretenir des soldes bancaires positifs ou sur sa nonchalance en ce domaine.
(Des pistes pour agir...) (PDF)

Télécharger le document complet NL Finances et Ethique n°4 - Banques. La mauvaise réputation (PDF)





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration