Effectuer une recherche

Bienvenue chez nous, tu y seras chez toi

Monique Babin, Députée de Loire-Atlantique, pour le Bulletin de Chrétiens en Forum, novembre 2016.

[...] Pour répondre à la haine qui a pu se manifester, sans naïveté je veux te redire, à toi et aux tiens, que [...) vous êtes nos amis, nos frères, nos pères, des êtres humains, avec vos faiblesses et vos forces.
Je voudrais [...] vous aider à retrouver votre dignité bafouée sur les mers et dans les broussailles de Calais.
A toi, migrant inconnu, je souhaite la bienvenue. Je serai heureuse de te rencontrer, de t’entendre, de partager. La fraternité créée t’aidera, je l’espère, à surmonter les obstacles qui subsistent. Car bientôt tu recevras les papiers actant la régularité de ta présence parmi nous. A ce moment précis tu seras sans doute très heureux. Mais ton combat ne sera pas achevé : les tiens seront encore exposés à l’extrême pauvreté, à la mort peut-être. Tu voudras travailler dur pour les aider. Tu vivras alors douloureusement le manque de reconnaissance car tes diplômes n’auront aucune valeur aux yeux de ceux qui devront reconnaître tes compétences professionnelles. Il te faudra peut-être accepter des petits boulots pour survivre. Dans la fatigue et la solitude, tu perdra parfois ton esprit combatif. Tu liras alors dans les yeux, au pire l’ignorance et le mépris, au mieux la pitié...

Télécharger l’article (PDF)





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration