Effectuer une recherche

Choisir une finance éthique et solidaire - Annexe -

La finance contemporaine requiert-elle un enseignement social-chrétien spécifique ? (Extraits).

Ce texte est issu de l’intervention de Jean-Yves Calvez* au colloque de juin 2008 (Institut catholique de Paris) sur Ethique et finance.
"Je fais d’abord une double réponse rapide à la question posée, [...] d’une part, il est clair pour moi qu’il n’y a qu’un seul enseignement social-chrétien parce qu’il n’y a qu’une société humaine, avec ses diverses spécifications : il n’y a pas de secteur isolé, hors morale, l’économie par exemple, échappant aux relations humaines fondamentales. Mais, d’autre part, il me semble tout à fait indispensable à l’enseignement social-chrétien de réfléchir spécialement sur la finance comme telle..[...]
Il y a des aspects des échanges financiers qui relèvent des points de vue généraux de l’enseignement social-chrétien concernant tous les échanges, dont le principe fondamental est de rechercher des conditions égales de puissance économique entre les partenaires [de ces échanges]. Sinon, Il faut, bien entendu, en ce cas, apporter des compensations à l’inégalité entre ceux qui échangent, s’assurer contre des effets injustes [...], créer des situations de suffisante égalité de chances. Les applications au domaine financier ne manquent pas, dès qu’on a affaire, directement ou indirectement, aux petits déposants, aux petits emprunteurs, petits débiteurs, etc.

La finance contemporaine requiert-elle un enseignement social-chrétien spécifique ?" (poursuivre)

*Jésuite, décédé en janvier 2010. Membre du Ceras, il enseignait au Centre Sèvres à Paris.

Télécharger le texte complet NL Finances et Ethique n°10 - Choisir une finance éthique et solidaire (PDF)





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration