Effectuer une recherche

"Dialogue social, rapprochement des cultures par les langues"

Mai 2017.
Le cardinal Peter Kodwo Turkson* était à Paris pour le colloque « Dialogue social, rapprochement des cultures par les langues » à l’UNESCO, le 16 mai 2017. Il évoque la langue comme base de l’intégration mais aussi l’expérience de vulnérabilité vécue par chacun et particulièrement par les réfugiés. Il aborde aussi l’organisation du dicastère pour le Service pour le développement humain intégral dont il est le Préfet et dont fait partie la Pastorale des Migrants.

[...] "Ce qu’il est important de comprendre, c’est que la migration n’est pas limitée à ce moment de l’Histoire. L’Homme a toujours vécu cette expérience. Elle comporte même un aspect religieux et spirituel. Ce n’est pas pour rien que l’histoire du salut s’est développée dans le cadre de la migration. La migration symbolise aussi la fragilité de la personne et la dispose à accueillir l’assistance de l’autre. Pensons à Abraham qui était ouvert à la présence divine. Chaque expérience de déplacement, libre ou forcé, nous met dans une situation de fragilité car nous perdons en sécurité. Cela devient une expérience de vulnérabilité. Elle ouvre les personnes à accueillir de l’aide et pour celles qui accueillent, cela crée une attitude bienveillante envers l’autre...

*Le cardinal Turkson est à la tête du tout nouveau dicastère pour le Service du développement humain integral.

Lire l’interview du Cardinal Turkson, en français.





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration