Effectuer une recherche

"Le désarmement nucléaire : pour la sécurité de l’homme"

La Conférence des Nations Unies sur le désarmement nucléaire, s’est déroulée du 15 juin au 7 juillet 2017. Elle a entamé la première phase du processus de négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète.
A cette occasion, Mgr Jean-Claude Hollerich, Président de la Commission Justice et Paix Europe et et Mgr Oscar Cantú, Président de la Commission Internationale de Justice et Paix de la Conférence des évêques des Etats-Unis (logo) signent conjointement ce 6 juillet 2917 une déclaration.
Représentant la quasi totalité de la communauté internationale, les États qui participent à cet effort y témoignent de l’urgence de leur préoccupation, une urgence intensifiée par les menaces d’un terrorisme et d’une prolifération nucléaires et par l’inégalité et le mécontentement des Etats ne disposant pas de la force nucléaire devant le peu de progrès enregistrés vers le désarmement.
Ils partagent l’espoir du saint père, le pape François "La dissuasion nucléaire et la menace de destruction réciproque assurée ne peuvent pas être la base d’une éthique de la fraternité et de la coexistence pacifique entre les peuples et les Etats. Les jeunes d’aujourd’hui et de demain ont droit à beaucoup plus. Ils ont droit à un ordre mondial pacifique fondé sur l’unité de la famille humaine, fondé sur le respect, la coopération, la solidarité et la compassion. Il est temps de combattre la logique de la peur par l’éthique de la responsabilité, afin de favoriser un climat de confiance et de dialogue sincère.” (7 décembre 2014)

Télécharger le document en anglais (PDF)





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration