Effectuer une recherche

11 novembre 1918 - 11 novembre 2008 : qu’est-ce qu’une victoire ?

En 1914, la plupart (toutes ?) des puissances européennes recourraient à la guerre, et la voulaient.

En Europe, les puissances vivaient dans la paix armée tout en proclamant leur intention pacifique et en affirmant qu’elles ne songeaient qu’à la défense. Elles n’avaient pourtant pas répudié l’expérience des guerres antérieures à 1870. En revanche, le recours à la force et aux expéditions militaires était monnaie courante outre-mer, seules ou en coalitions. La Prusse, auréolée de sa victoire de 1870, commanda ainsi l’Etat major général de l’expédition qui rassembla en Chine Allemands, Autrichiens, Britanniques, Belges, Français, Italiens, les Etats-Unis et les Japonais [3]. Bref, mieux que l’Europe, l’Occident ! Et le même Grand Etat Major allemand préparait ce plan d’invasion rapide qui faillit réussir en août 1914.

Mais la France s’était aussi préparée à la revanche pendant quarante ans, et son gouvernement voulait une victoire par la force. Cette victoire militaire, sur les marches franco-allemandes, fut si recherchée par la majorité des dirigeants français qu’ils se refusèrent à prêter l’oreille aux efforts de ceux qui, comme Benoît XV, recherchaient en 1917 des voies de négociations notamment avec l’Autriche Hongrie. La victoire de 1918 devait être celle des armes. Elle entraîna en Allemagne la légende du « coup de poignard dans le dos », qu’auraient donné les politiques et l’arrière aux soldats, thème qui fera le lit de la propagande nazie. Ce jusqu’au-boutisme militaire, suivi de l’obligation faite aux Allemands de reconnaître « la responsabilité des hostilités » n’empêcha pas 1940, il le facilita.

Le souvenir de Novembre 1918 devrait rappeler aujourd’hui

1 2 3 4 >>




Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration