Effectuer une recherche

Juin 2019 : Chez les Churu et les Dayak

...Si je me réjouis actuellement de l’engagement des ami(e)s algériens pour un changement de régime politique et social dans le pays, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour mes "autres ami(e)s et frères" [migrants] venus du sud du Sahara.
Sous la signature de Nelly Nellée, Justice & Paix France, la lettre de juin ouvre sur la condition des migrants en Algérie, voire le continent africain où il n’y a pas -ou rarement- de dispositif d’accueil des réfugiés. "A quand l’intégration africaine prônée par l’Union africaine ? Il est temps que nos pays d’Afrique -pays de départ, de transit et de destination- traduisent en actes, pour ne pas dire en droit positif les conventions ratifiées".

Suit le témoignage d’une vie -celle du P. Jacques Gros, lazariste, entièrement consacrée aux minorités ethniques : tenter de donner un peu plus de droits à vivre aux Churu et aux Dayak, du Vietnam à l’Indonésie.

La Lettre s’arrête pour finir sur les élections européennes en Autriche. Face au principe d’égalité des pays, le tandem franco-allemand, le poids des grands pays n’occultent-ils pas parfois les autres pays ? L’Autriche est un pays charnière entre les deux "poumons de l’Europe" (Jean Paul II) et entre monde baltique et monde méditerranéen.

Télécharger la Lettre de juin 2019 (PDF).





Voir d'autres articles sur le même sujet :
Edité par le Service National pour les Questions Familiales et Sociales - Conférence des évêques de France
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Conditions Générales d’Utilisation | Accès à l'administration